artiste peintre

Crédits photos: Thibaut Corcellet et Paul Besson

© 2013 YEPYEP DESIGN ANNECY

Solène, artiste peintre autodidacte de 27 ans, originaire de la région parisienne, est venue puiser, il y a 3 ans, une part de son inspiration à Bluffy (74), entre lac et montagnes.

Dès son innocence, elle approche et découvre l’Art, grâce, notamment, à sa grand-mère, Artiste peintre. Elle l’initie très tôt à la peinture, avec une immense envie de partager sa passion.

 

 Des rencontres, particulièrement avec des artistes, depuis toujours, l’ont guidée pas à pas, parfois inconsciemment, vers cet univers infini qu’est la peinture.

Le soutien de Jacques Pouchain, ami de la famille (Artiste peintre-sculpteur et céramiste), les conseils de Flo-L (Artiste peintre),  l’ont aidée à grandir et lui ont donné la force d’avancer sur ce chemin.

 

 Un parcours d’émotions, de blessures, de plaisirs, d’histoires, de voyages.

Une quête incessante de tendre vers le meilleur.

La peinture permet à son corps de suivre et de traduire cet instinct de création.

Sa grand-mère la poussera toujours dans ce sens, en lui transmettant quelques techniques mais aussi, paradoxalement, en lui apprenant à désapprendre pour pouvoir au mieux, s’exprimer librement.

 

 Si la relation avec sa grand-mère est au centre de sa vie d’artiste et nourrit grandement son inspiration, Solène raconte avec son coeur la Vie, la mort, la renaissance, ce cycle incessant et infini, l’espoir, avec optimisme, face à une société déchirée, le temps qui passe, incertain, la nature.

 

 Influencée par Nicolas De Staël, Pierre Soulages, Paul Gauguin, Joan Miro, Henri Matisse et bien d’autres, Solène s’exprime le plus souvent à l’acrylique sur toile à l’aide de techniques mixtes.

Elle s’épanouit aujourd’hui, dans l’abstraction, un monde vaste, où chacun y a sa place et dans lequel elle aime se perdre, laissant une idée l’envoyer vers une autre, se laissant volontiers éloigner de sa pensée de départ.

A ce moment, un lien se crée entre la toile, l’artiste et la liberté des gestes, parfois imprévisibles. La recherche est perpétuelle pour faire vivre la matière et la couleur.

 

 Ses dernières expositions, dans la région d’Annecy, lui ont offert de belles rencontres et opportunités ainsi que deux articles dans des journaux locaux (l’Essor et le Dauphiné Libéré).

 

Il était une fois...